| | |

Comment choisir sa formation ?

Difficile de trouver pire que le fait de terminer brillement ses études (mention, écoles privées, études dans des pays renommés, …) et d’éprouver toutes les peines du monde à trouver un emploi. Pays peu industrialisé, peu d’embauches, manques d’adéquation entre la formation et l’emploi… Les raisons sont nombreuses et l’une des solutions à ces problèmes est le choix de ses études et de sa formation. Au Gabon, il vous sera plus facile de trouver un emploi convenablement rémunéré si vous faites une formation de chirurgien plutôt qu’une formation en gestion des ressources humaines. De la même manière, il vous sera plus difficile de trouver un emploi après des études de sociologie qu’après une formation de programmateur informatique, qui vous permettra de proposer vos services partout dans le monde grâce à internet. Toutes les formations n’offrent pas les mêmes chances de trouver un emploi et ne se valent pas en termes d’évolution professionnelle et de niveaux de revenus. Il est donc important d’intégrer ces réflexions et ces problématiques tôt dans la construction de son projet professionnel afin de limiter les risques et les mauvaises surprises. Dans la suite de cet article, je me propose de vous détailler quelques points importants pour vous aider à préparer au mieux vos projets professionnels.

1) Construire son projet professionnel 

Le projet professionnel peut se définir comme les objectifs professionnels (métiers) que vous souhaitez réaliser ainsi que le plan et les étapes que vous comptez mettre en place pour y parvenir. Ce projet se construit dans la durée et prend en compte le secteur d’activité dans lequel vous souhaitez exercer, la situation économique du pays, le niveau de compétences que vous souhaitez atteindre, votre formation, votre personnalité, vos centres d’intérêts et vos valeurs. 

En réalité, la question du projet professionnel se pose dès la classe de 3e avec le choix de la filière pour la 2nde (Scientifique, littéraire, tertiaire, industrielle, …). Le choix que vous ferez à ce moment vous ouvrira certaines possibilités et vous en fermera d’autres. Il est donc important de choisir sa filière d’orientation avec le plus grand sérieux en fonction du projet établi et des opportunités qu’elle ouvrira et non pas pour des raisons de confort. 

2) Tenir compte de la situation économique, des métiers qui recrutent et des métiers d’avenir (taux d’embauche, salaires, évolution, …)

Au Gabon, le chômage touche principalement les nouveaux diplômés. Donc, bien se renseigner sur la situation et le tissu économique du pays vous permettra de mieux identifier les secteurs d’activités qui recrutent et les filières d’avenir. 
Vous devez identifier les débouchés que vous aurez à l’obtention de votre diplôme et les filières qui recrutent le plus les jeunes diplômés.  
Par exemple, les projets de développements des industries du bois et des mines avec la zone économique de N’kok, et les complexes miniers de la Comilog et ses nouveaux projets, prévoient de créer de nouveaux emplois dans les années à venir. Ces informations nous suggèrent que ces industries auront des besoins de travailleurs qualifiés dans les années à venir.  

Dans le cas des métiers individuels (développeur web, graphiste, codeur, …)  et artisanaux (menuisier, boulanger, maçon, coiffeur, boucher, …), il est important de privilégier la compétence qui est acquise à l’issu de la formation. Car, si dans certains cas les recrutements sont faibles, il sera plus intéressant de se lancer en indépendant.  

3) Se renseigner sur les écoles et les formations (diplômes et filières) 

Le choix de la formation et de l’école dépendra de la filière dans laquelle vous voulez étudier et sera plus facile si votre projet professionnel est clairement défini. 

Pour les élèves du lycée, l’année de 1ère est le moment idéal pour commencer à chercher et choisir votre formation post bac ainsi qu’un établissement. A ce niveau dans votre parcours, vous connaissez déjà la spécialité du bac que vous obtiendrez et vous pourrez être en mesure de connaître les options qui s’offrent à vous. Vous pouvez donc préparer vos candidatures en début d’année de Terminale. Pour certaines formations, les dates de concours et de dépôts de dossiers commencent dès le mois de décembre. L’année de Terminale étant souvent plus chargée par tout ce qui tourne autour de la préparation des examens (dossiers, visites médicales, révisions, …) on peut facilement se retrouver avec moins de temps libre qu’espéré.    

Pour augmenter vos chances d’intégrer sur le marché du travail à l’issue de votre formation, nous vous conseillons les écoles spécialisées et professionnalisantes en partenariat avec des entreprises et administrations. Ex : 

  • Ecole des Mines et de Métallurgie de Moanda (E3MG) administrée par la Comilog ; 
  • Ecole Multisectoriel de N’Kok en lien avec les entreprises de la filière industrielle du bois ;
  • L’École Africaine de la Météorologie et de l’Aviation Civile (AEMAC) administrée par l’ASECNA ; 
  • L’Ecole de la Magistrature gérée par l’Etat pour les métiers droit ;

Pour consulter les nombreuses écoles disponibles, n’hésitez pas à consulter notre annuaire en cliquant ici. 

4) Récolter des avis et visiter les établissements  

Très souvent, les informations que l’on peut obtenir sur un établissement en ligne ou à travers les publicités ne suffisent pas pour répondre à toutes les interrogations sur la qualité de la formation. N’hésitez pas à vous rendre sur place, visiter les établissements et rencontrer les responsables pour en savoir plus et observer les équipements. Généralement, les établissements les mieux équipés et organisés seront plus enclins à répondre à vos questions.  
De plus, une bonne façon d’évaluer le taux d’employabilité qu’offre une école est de vous rapprocher des anciens élèves. Connaître les débouchés qui se sont offerts à eux et le temps qu’ils ont mis à trouver un emploi après l’obtention de leurs diplômes. Ces informations vous permettront d’évaluer la qualité du diplôme et d’affiner votre choix. 

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *